Village de l’Emploi : un tremplin vers un emploi stable ?

Village de l'emploi

Publié le : 18 mai 20215 mins de lecture

Le Village de l’emploi se donne à voir comme un tremplin pour intégrer le monde du travail et trouver un emploi avec des perspectives prometteuses. L’établissement compte plus de 5420 lauréats qui ont réussi à se forger une place dans le monde professionnel grâce aux sessions d’apprentissage sur mesure qui leur ont été fournies et les directives de formateurs à l’affût des dernières nouveautés dans tous les secteurs. Découvrez comment ce parcours peut vous aider à décrocher un emploi stable.

L’impasse apparente de l’employabilité

Le problème de l’employabilité n’est pas apparu avec la crise sanitaire. Phénomène marquant de cette dernière décennie, il a toutefois été accentué par tous ces secteurs ravagés par la pandémie. Les étudiants ont longtemps été bercés par l’espoir de voir leur recherche d’emploi couronnée par la réussite dès leur sortie de l’université. Ils se sont alors heurtés à la triste vérité du marché du travail en France. Ils pensaient même que s’ils n’arrivent pas à attirer l’attention de l’entreprise de leur rêve, ils seraient au moins en mesure de trouver un travail satisfaisant. Finalement, les postulants voient leurs candidatures rejetées partout. En réalité, ils se trouvent dans une impasse difficile à dépasser. D’une part, les universités tendent à créer des profils généralistes qui peinent à remporter même les premières étapes du recrutement. D’autre part, les postulants perdent, au fil du temps, tout contact avec les données actualisées du marché du travail. Ainsi, les formations postuniversitaires ont su résoudre cette problématique. En lisant les avis sur le Village de l’emploi, vous réaliserez que la clé pour susciter l’intérêt des employeurs, c’est d’affiner ses compétences techniques et comportementales.

À consulter aussi : Village de l'emploi : lancez votre carrière professionnel

Créer des profils qui collent aux besoins des entreprises

Pour réussir votre insertion dans la vie professionnelle, vous devez développer des compétences opérationnelles au-delà des qualifications techniques que vous auriez acquis tout au long de votre parcours académique. Force est de constater que ce qu’on apprend à l’université est plutôt de l’ordre du théorique : des connaissances pointues mais qui restent éloignés de la pratique. Pendant le processus de l’embauche, les recruteurs, dirigés par un consultant en ressources humaines, sont en quête de profils avec un savoir-faire confirmé, des profils rentables dès les premiers mois. Il est clair qu’en offrant une bonne formation aux postulants fraîchement recrutés, les entreprises peuvent les aider à affiner leurs compétences. Mais elles ne peuvent pas leur octroyer un délai aussi important tout en leur fournissant un salaire. Les établissements formations professionnelle apparaissent alors comme un pont nécessaire entre l’apprentissage théorique en université et l’exigence de compétences opérationnelles dans le milieu de l’entreprise. Ainsi, ils axent leurs efforts dans la création de profils autonomes auxquels on peut confier un poste dès les premiers jours de travail.

La maîtrise de la technologie et des outils digitaux

Pour avoir accès à des métiers avec de grands débouchés professionnels et augmenter vos chances de signer un CDD voire un CDI, les compétences digitales sont votre meilleur allié. Associés à tord aux qualifications informatiques, ces atouts sont pourtant accessibles à n’importe quel candidat à l’embauche quel que soit son profil ou le domaine d’activité dont il est issu. Conscient de cette réalité universelle, le Village de l’emploi accorde une importance certaine au monde du digital, à ses outils et stratégies. De nombreux demandeurs d’emploi au chômage ont réussi à décrocher un poste, après plusieurs mois de recherches, grâce à leur maîtrise des outils et logiciels digitaux désormais indispensable pour la réussite d’un business. Nous pouvons citer, à titre d’exemple, le domaine du marketing où le numérique a pris le dessus sur les autres approches comme les panneaux publicitaires et les spots à la télé. Désormais, un postulant, qui présente un dossier où ses compétences technologiques et numériques sont mises en avant, a toutes ses chances de se faire embaucher.

Faire bon usage des techniques de recherche d’emploi

Les recrutements jugent, dans un premier temps, non pas l’expérience professionnelle du candidat, mais sa manière de la mettre en avant dans son dossier de candidature. Voilà pourquoi en intégrant le Village de l’emploi, les adhérents bénéficient d’un coaching sur mesure pour apprendre les techniques mises en vigueur pour dérocher un emploi de qualité. Des formateurs spécialisés dans les ressources humaines leur fournissent les clés d’un CV qui sort du lot et d’une lettre de motivation qui donne envie de rencontrer son instigateur.

Plan du site