Devenir inspecteur d’hygiène en restauration, comment faire ?

Le métier qui est tellement redouté dans le domaine de la restauration n’est autre que le métier d’inspecteur d’hygiène. Un inspecteur d’hygiène est chargé du contrôle sanitaire dans un restaurant. Il a pour mission d’inspecter l’hygiène alimentaire d’un établissement et jugera ce dernier sur les choses qui ne suivent pas la norme déjà imposée. Selon les résultats donner par le contrôleur, l’établissement doit continuer de suivre leur conformité si c’est le cas, et dans le cas contraire, il se doit de suivre les règles générales concernant l’hygiène dans le monde de la restauration.

Le concours pour devenir inspecteur d’hygiène.

Comme tout autre métier, afin de devenir contrôleur d’hygiène en restaurant, il faudrait d’abord passer un concours. Ce concours est destiné à tous ceux qui ont déjà exercé un métier, ou à ceux qui ont au moins le baccalauréat. Vu que le domaine de la restauration est dans la fonction publique, il est obligatoire de passer un concours pour y accéder. Pour éviter toute surprise, vous pouvez visitez des plateformes spécialisées et vous renseigner sur le déroulement des examens, sur les formalités requises et trouver des sujets types.

Une fois le concours passé, et que vous avez été admis, la prochaine étape à entamer est donc une formation. Une formation de base sur le métier d’inspecteur d’hygiène qui va durer pendant une année scolaire.

Les futurs inspecteurs seront formés pour détecter rapidement les risques et les problèmes sanitaires dans un restaurant. Cliquez pour en savoir davantage sur le métier de contrôleur hygiène restaurant.

Les enjeux du métier.

Le travail d’inspecteur d’hygiène dépend du DGCCRF ou de la direction générale de la répression des fraudes. Le principal objectif est d’éviter tout ce qui va provoquer une contamination alimentaire. Le passage d’un contrôleur d’hygiène dans un restaurant se focalisera principalement sur les éléments sensibles dans l’utilisation et le stockage des aliments.

Mise à part cela, l’inspecteur doit aussi évaluer le niveau de compétence des employés du restaurant qu’il inspectera. Il doit s’assurer que tous les employés détiennent au moins une formation HACCP (hazard analysis critical control point).

Un controleur hygiene restaurant détient un grand pouvoir. Il peut décider de fermer un établissement si ce dernier ne suit pas les normes, et ne peut rouvrir ses portes jusqu’à ce que ces erreurs soient corrigées. Mais en général, tous les contrôleurs ne sont pas trop sévères à ce point. Parfois, ils se contentent de rappeler et d’inviter l à corriger les petites faiblesses de certains établissements. Aujourd’hui, la majorité des restaurants respectent rigoureusement les normes imposées pour éviter les problèmes. L’inspecteur doit aussi vérifier dans quelles conditions les aliments sont stockés. Cela est fait pour éviter tout trouble en relation avec les produits alimentaires.

La visite d’un inspecteur est très importante pour les restaurateurs et cela est un grand aide pour les futurs contrôleurs qui passeront à l’avenir.

Les tâches principales d’un inspecteur d’hygiène en restauration.

L’inspecteur d’hygiène en restauration sera chargé du contrôle des lieux de travail. Il évaluera si ce dernier est conforme et respecte le Code du travail. Par la suite, il effectuera un rapport de visite sous forme de rédaction. Un inspecteur d’hygiène donne aussi des conseils pour améliorer l’hygiene et la sécurité au travail, pour éviter les troubles professionnels.

Le contrôleur est également un conseiller pour les chefs de service, les responsables qui prennent en charge l’hygiène du restaurant ainsi que les responsables de la sécurité au travail. Il est aussi un participant important dans les réunions départementales, des gestionnaires des sites afin de sensibiliser ces membres.

La principale mission d’un inspecteur est donc d’aller visiter un restaurant pour procéder à une observation des hygiènes, du respect du Code du travail. Il doit informer et prévenir les restaurateurs d’une fermeture ou d’une sanction en cas de non-conformité. Il doit aussi donner des astuces pour l’amélioration de l’hygiène et des lieux de travail.

La rémunération d’un inspecteur d’hygiène en restauration.

Il est à savoir que la rémunération pour un inspecteur d’hygiène en période d’essai ou en cours de formation ne sera pas le même que pour un inspecteur qui a déjà été validé et qui possède un contrat CDI. Le salaire peut avoir un important écart. Ce qui veut dire que même si vous êtes encore en période d’essai ou en formation, vous pouvez être rémunéré.

Après avoir été homologué et titularisé, le salaire augmente. Concernant la progression ou l’augmentation de salaire, il n’y a que la fonction publique qui peut en décider.

Le seul petit bémol, c’est qu’il n’y a pas d’évolution de carrière. On peut dire qu’un inspecteur d’hygiène gagne pas mal d’argent. Mais si vous souhaitez gagner plus, songez à changer de métier qui est en relation avec la fonction publique pour faciliter votre entrée.  

D’une autre part, le travail d’un inspecteur est très important, car il garantit le bon fonctionnement d’un établissement, assure la santé et le respect des normes pour les employés et aussi pour les consommateurs.